Le Père Noël est passé

Publié le par Enora

Gwen, Jim et moi sommes tous partis à Hangzhou pour se mettre au vert pendant la période de Noël. 3 jours qui nous auront faits un bien fou. Après un temps d’adaptation, l’esprit de Noël nous avait rattrapé et la montagne de cadeaux traditionnelle a atterrie dans nos assiettes !

C’est à la chinoise que nous avons passé le réveillon. Un des restaurants connus de Hangzhou au bord du lac servait un poulet fourré au bœuf dont eux seuls connaissent la recette. Cuit à l’étouffée dans ce qu’on suppose être de la braise, enveloppé de multiples couches de papier journal, feuilles d’arbre et film transparent, le poulet garde toute sa saveur et sa tendreté sans être trop gras !!! De la viande accompagnée de deux plats de légumes verts (pour le coup, beaucoup plus gras, ça reste du plat chinois tout de même) auront eu raison de nos estomacs affamés.
Je préfère de loin être à ma place qu’à celle du Père Noël qui doit boulotter du pain d’épice des carottes et boire un verre de lait dans chaque maison qu’il visite !
CIMG3057.JPG
A côté de nos assiettes bien remplies pour l’occasion, nous avons ouvert nos cadeaux respectifs avec une attention toute particulière au déballage des objets. Un des cadeaux les plus beaux aura été d’avoir fait plaisir à ma sœur et Jim et d’avoir aperçu cette petite lueur dans leurs yeux à l’ouverture des petits paquets.
Tous cadeaux confondus, le père Noël nous a déposé :
- trois bijoux à portable en bois venant du temple bouddhiste Lingyin de Hangzhou
- une saison complète de Kaamelott pour Jim (pour apprendre le bon français !)
- l’histoire de France pour les nuls pour moi (pour pouvoir discuter torture entre sœur)
- des boites de chocolats (pour remplacer les chocolats du calendrier de l’Avent)
- une bague Swatch
- et des soussous (markiii)

Changement de décor pour le repas du 25. RDV à 19h30 au restaurant français de Hangzhou. Déjà, on est mal barrés, Gwen n’arrive pas à faire comprendre l’adresse au chauffeur de taxi. Keine Panik auf der Titanic ! On appelle le-dit restaurant et on passe le téléphone au chauffeur qui écoute avec attention les indications :
- wei Nihao… Shenme lu ?... O, hao de hao de !*
Et nous voilà partis.
Sur place, l’accueil est chaleureux, et en français !!! Au menu ce soir :
- saint jacques ou foie gras
- filet de lotte ou magret de canard aux cèpes
- fondant au chocolat ou framboisier
- vin rouge : cote de bourg
La soirée se termine dans un autre endroit avec les Français du restaurant… On a un peu trop bu… Ca n’arrivera plus !
CIMG3101.JPG
Et vous, il vous a gâtés le Père Noël ?

*allo, bonjour… Quelle rue ?... Ah, ok, ok !

Publié dans Le Jeu de l'Expat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Enora 28/12/2007 13:17

Jeanfi >> joyeuses fête à toi aussi ! Y en a bon manger !
Mouch' >> ahhh le Père Noël c'était papi et mamie, j'ai bon ? C'est génial ça, faudra que tu me montres quand je rentrerai à Strasbourg-plage !

Mouch 27/12/2007 18:28

Ben moi je dis que c'est pas juste ! ce sont toujours les mêmes qui se la coule douce...... bon je vois que le réveillon a été bien arrosé, certains ont du mal à ouvrir les yeux.... nous aussi ont a été gâté ! une machine à calculer des années ..... on sait plus tant elle est vieille, celle qui a un moulinet qu'on doit tourner pour faire apparaître les bons numéros ! Devinez qui est le père noël ?
Mouch

Jeanfi 27/12/2007 17:09

Salut les filles (et Jim) et bonnes fêtes à vous... Je vois que même loin, vous ne manquez à votre réputation de gourmandes !

cécile Bussière 27/12/2007 11:59

coucou !!
Bonnes fêtes de fin d'année à vous deux!

Enora 27/12/2007 08:56

Hangzhou, j'arrête de respirer tant qu'on n'y retourne pas !